Categories:

Au milieu de la nuit du 8 au 9 juin 2020, un personnel du service de nuit annonce par émetteur la
présence d’un drone en vol stationnaire au-dessus du quartier disciplinaire et d’isolement.
Les agents en partance pour la relève des miradors confirment la présence d’un appareil volant
sur la zone concernée.


Le gradé de nuit constate à son tour la présence d’un appareil volant équipé de clignotants
oranges à l’avant et verts à l’arrière. L’appareil stagne en vol stationnaire durant deux minutes
avant de prendre de l’altitude. C’est alors que ce qui est décrit au départ comme un drone est
finalement identifié comme étant un hélicoptère blanc.


La hiérarchie Pénitentiaire prévenue arrive sur le site aux environs d’1H00 du matin. La
gendarmerie est alertée et consulte le contrôle des voies aériennes qui avise qu’aucun vol n’est
programmé sur le secteur et qu’ils n’ont rien sur leurs radars.


01h50, un nouveau signalement est fait par l’agent mirador, des lumières clignotantes vertes et
oranges sont à nouveau aperçues au niveau des murs d’enceinte de la prison.
A 4H00 du matin dix hommes de L’ERIS LYON arrivent sur place pour sécuriser le secteur.
Décision est prise de faire un contrôle de présence dans chaque cellule de l’établissement mais
rien d’anormal n’est relevé.


Quelle que soit la nature précise de cet Objet Volant Non Identifié pour
l’instant, se pose la question de savoir dans quel but il a survolé le
Centre pénitentiaire et dans l’attente d’en savoir plus, la vigilance
s’impose !

Source syndicale pénitentiaire

Comments are closed

Contact

N’hésitez pas à m’écrire :

contact@ufoprison.com